Livraison gratuite à partir de €50 (En Belgique) | Assistance téléphonique et en ligne

L'incontinence urinaire chez l'homme : fréquente mais pas normale

Urine-incontinentie bij mannen: veelvoorkomend maar niet normaal

"Perte d'urine ou de selles non désirée" : cela semble un langage clair, mais malgré cette définition, l'incontinence reste souvent un concept large et vague. Les causes, les symptômes et la gravité des problèmes peuvent varier considérablement. En cas de problèmes d'incontinence, l'urètre peut, pour certaines raisons, ne plus être comprimé ou fermé, avec pour conséquence que l'urine s'écoule de la vessie en gouttelettes ou même de manière incontrôlée. Souvent, les problèmes sociaux et hygiéniques sont une conséquence malheureuse.


Ne considérez pas l'incontinence comme la norme

Même si l'incontinence est courante, elle ne doit en aucun cas être considérée comme "normale", pas même chez les personnes âgées. La mission de FuturMedi est donc de briser les tabous entourant l'incontinence et d'offrir aux gens une solution qui va au-delà du matériau d'absorption traditionnel. Les marques encouragent souvent les gens à porter des couches ou des serviettes parce qu'elles en ont fait la "norme". Mais il y a d'autres moyens ! Consultez toujours votre médecin en premier lieu si vous souffrez d'incontinence. Il vous attribuera la méthode de traitement appropriée, qui peut aller des médicaments aux interventions chirurgicales, en passant par la physiothérapie.

Incontinence après prostatectomie radicale 

L'incontinence urinaire peut avoir de nombreuses causes, mais la cause la plus courante chez les hommes est l'ablation de la prostate ou la prostatectomie radicale dans le cadre du traitement du cancer de la prostate. En fonction de la taille de la tumeur, les vésicules séminales, un morceau du col de la vessie et l'urètre qui traverse la prostate sont retirés. Ces interventions ont souvent pour conséquence que les hommes deviennent (temporairement) incontinents. 


Quelques chiffres

De nombreux chiffres de l'UZ Gent et de la Stichting Tegen Kanker (Fondation contre le cancer) nous montrent que chaque année, environ  9 050 Belges sont diagnostiqués avec un cancer de la prostate. En Europe, c'est environ un homme sur dix. Chaque année, pas moins de 14 % des personnes chez qui un cancer est diagnostiqué sont atteintes d'un cancer de la prostate. Si l'on ne prend en compte que les hommes, ce chiffre s'élève à 25%. Par exemple, le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus fréquent en Belgique, après le cancer du sein. Bien que ces chiffres soient alarmants, leur traitement est avancé et les chances de survie sont énormes. Par exemple, la maladie n'est responsable que de 3 % des décès chez les hommes.*Dans la plupart des cas, une prostatectomie radicale est devenue le traitement privilégié pour l'ablation des tumeurs prostatiques locales et localement avancées. Toutefois, cela n'est pas sans conséquences : les dysfonctionnements érectiles, les orgasmes secs et les problèmes d'incontinence sont fréquents après une ablation de la prostate. Juste après l'opération, environ neuf hommes sur dix sont incontinents. Heureusement, dans la plupart des cas, il s'agit d'une incontinence urinaire temporaire qui disparaît à nouveau après quelques semaines ou mois. 40 à 50 % des hommes sont soulagés de leur incontinence au bout de trois mois environ, alors qu'à 30 %, cela prend une demi-année et qu'à 5 à 15 %, c'est même permanent.**

Le Pacey Cuff : la solution confortable et durable de FuturMedi pour l'incontinence urinaire

Nous connaissons tous les outils classiques contre les fuites d'urine : des inserts absorbants, des pantalons et des vêtements spéciaux, des cathéters à préservatifs avec un sac collecteur d'urine et même des pinces péniennes et des anneaux de compression. Ces aides sont souvent douloureuses, maladroites et certainement pas béatifiques. À long terme, ils coûtent très cher. Chez FuturMedi, nous avons commencé à chercher une nouvelle alternative, abordable et surtout confortable et indolore. Notre solution ? Le Pacey Cuff.

 

 

Le Pacey Cuff est conçu pour être plus fiable, plus sûr, mais surtout plus confortable qu'une pince traditionnelle. La pince a une partie supérieure incurvée et un coussin de pression à la partie inférieure. Le haut préformé du brassard protège la circulation sanguine dans le pénis. Cela garantit que le sang peut continuer à circuler dans le pénis sans aucune restriction. Cela contraste avec ce que font les pinces traditionnelles. Ils clampent le pénis, ce qui entrave la circulation sanguine et provoque des gonflements, des douleurs et des blocages. Le coussinet de pression situé sous le Pacey Cuff appuie sur l'urètre, ce qui stoppe la fuite tandis que l'épaisseur assure le confort du brassard.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Pacey Cuff et sur nos autres solutions pour l'incontinence ? Surfez sur notre boutique en ligne www.FuturMedi.fr.

(*) Les chiffres datent de 2016 et proviennent de la Fondation contre le cancer.

(**) Les chiffres datent de 2018 et proviennent de l'UZ Gent.